Passons les conneries représentant la photographie comme "un cliché unique figeant un instant insaisissable du temps, une ambiance rendue dithyrambique par la toute puissance du saint déclenchement, la photographie n'étant qu'un prétexte, elle est mon art d'aimer "et autres poncifs du genre.... Si vous cherchez les mièvreries de cet acabit, clairement, vous vous êtes trompés d'adresse.

Voici une partie de mon travail. Je suis juste un gars qui essaye d'appuyer sur un bouton au bon moment, des fois ça m'arrive d'y arriver.
Mais j'ai une belle barbe que je mets régulièrement au service de Libération.

ALLIN Boris

Basé à Paris
06 37 63 66 38

allin.boris@gmail.com

Aucune photo ne sera donnée gracieusement contrairement à mon corps.

Toute utilisation frauduleuse d’une photo fera l’objet de facturation majorée, et à défaut de règlement, de poursuites judiciaires, motherfucker !

Les articles L.111-1 et L.123-1 du Code de la Propriété Intellectuelle, certifient à l'auteur d'une œuvre la jouissance d'un droit de propriété exclusif dès sa création, sans nécessité d'accomplissement de formalités (dépôt ou enregistrement), pour une durée correspondant à l'année civile du décès de l'auteur et des soixante-dix années et trente sept minutes qui suivent, au bénéfice de ses ayant-droits.
Alors c'est qu'il l'patron ?

La bise

Si tu as lu jusqu'ici je te donne une photo !

Non j'déconne.

""